Bruxelles veut faciliter le remboursement des créances transfrontières
 Cabinet de Recouvrement PARIS/DAKAR - Impayés au Sénégal et en France
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Fourni par FeedBurner


Articles récents

rachat de credits
regroupement de credits
signification
pensions alimentaires
decision de justice; execution forcee

Catégories

Acte d'huissier de justice
Actualités économiques
Actualités juridiques
Artisans
auto entrepreneur
AVOCAT
Bail
Bail commercial
Bailleurs Locataires
CAF
CHARGES
chèques impayés
Chèques sans provision
CREDIT
Departements et Régions
Détective privé
economie
Entreprises
ETRANGER
EUROPE
EXPULSION
EXPULSIONS
FAMILLE
Fiscalité
GOUVERNEMENT
HUISSIERS DE JUSTICE
IMMOBILIERS
INSEE
JURIDIQUE
LIENS SUR UN SITE
LOYERS
PRESSE
rachat de credit
rachat de crédit
RACHAT DE CREDITS
RECOUVREMENT
Recouvrement de créances
recouvrement de loyers
Recouvrir les impayés
Recouvrir les impayés : un métier pas banal
SANTE
societes de recouvrement
Stage
surendettement
SYNDIC

Archives

février 2017
juin 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
mai 2014
janvier 2014
octobre 2013
septembre 2013
juillet 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012
juillet 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012
décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
août 2011
juillet 2011
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
janvier 2011
décembre 2010
novembre 2010
octobre 2010

fourni par

eurocontentieux

Bruxelles veut faciliter le remboursement des créances transfrontières

PME
Comment recouvrer ses créances contractées dans un autre pays européen ? Le casse-tête de nombreuses PME est en passe de trouver une solution. Bruxelles a en effet présenté, lundi 25 juillet, son projet de création d'une ordonnance européenne de saisie conservatoire.
En l'absence d'un tel outil juridique, "les fraudeurs peuvent facilement déplacer leurs fonds d'un Etat membre à un autre et les mettre en lieu sûr en les répartissant entre plusieurs comptes situés dans divers pays", souligne la Commission dans un communiqué. Une question qui se pose aussi pour les consommateurs avec l'essor des achats en ligne. La nouvelle procédure pourrait aussi s'appliquer dans les litiges familiaux, en cas de non versement d'une pension alimentaire par exemple.
Selon la Commission, près d'un million de PME rencontreraient des difficultés à se faire rembourser. Renonçant très à se lancer dans une bataille juridique, le manque à gagner seraient pour elles de l'ordre de 600 millions d'euros tous les ans. "Chaque année, les entreprises perdent près de 2,6% de leur chiffre d'affaires à cause de créances irrécouvrables", a déclaré Viviane Reding, commissaire européenne chargée de la justice, citée dans le communiqué.
L'ordonnance de saisie conservatoire permettra de prélever le montant détenu par le débiteur et de le sécuriser sur un compte bancaire. Le débiteur ne pourra plus déplacer ses avoir ni même les dilapider, le temps de la procédure en cours. Mais il s'agit bien d'une procédure provisoire, insiste la Commission, qui n'interfère pas dans le droit national. Le créancier devra donc attendre la décision de justice pour pouvoir récupérer son argent, "en se conformant au droit national ou en recourant à l'une des procédures européennes simplifiées, telles que la procédure européenne de règlement des petits litiges".
La procédure sera non contradictoire, de manière à permettre "un effet de surprise" sur le débiteur.
La proposition de règlement de la Commission créant cette ordonnance doit à présent passer entre les mains du Parlement et du Conseil.
Michel Tendil


0 commentaires pour Bruxelles veut faciliter le remboursement des créances transfrontières:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint