Mediateur du crédit
 Cabinet de Recouvrement PARIS/DAKAR - Impayés au Sénégal et en France
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Fourni par FeedBurner


Articles récents

rachat de credits
regroupement de credits
signification
pensions alimentaires
decision de justice; execution forcee

Catégories

Acte d'huissier de justice
Actualités économiques
Actualités juridiques
Artisans
auto entrepreneur
AVOCAT
Bail
Bail commercial
Bailleurs Locataires
CAF
CHARGES
chèques impayés
Chèques sans provision
CREDIT
Departements et Régions
Détective privé
economie
Entreprises
ETRANGER
EUROPE
EXPULSION
EXPULSIONS
FAMILLE
Fiscalité
GOUVERNEMENT
HUISSIERS DE JUSTICE
IMMOBILIERS
INSEE
JURIDIQUE
LIENS SUR UN SITE
LOYERS
PRESSE
rachat de credit
rachat de crédit
RACHAT DE CREDITS
RECOUVREMENT
Recouvrement de créances
recouvrement de loyers
Recouvrir les impayés
Recouvrir les impayés : un métier pas banal
SANTE
societes de recouvrement
Stage
surendettement
SYNDIC

Archives

février 2017
juin 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
mai 2014
janvier 2014
octobre 2013
septembre 2013
juillet 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012
juillet 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012
décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
août 2011
juillet 2011
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
janvier 2011
décembre 2010
novembre 2010
octobre 2010

fourni par

eurocontentieux

Mediateur du crédit

Mission du médiateur

La mission de médiation du crédit est ouverte à tout chef d’entreprise, artisan, commerçant, profession libérale, créateur ou repreneur d'entreprise, entrepreneur individuel qui rencontre avec sa ou ses banques des difficultés pour résoudre ses problèmes de financement ou de trésorerie.
Cette mission placée auprès de Christine Lagarde, ministre de l’économie, de l’industrie et de l’emploi, a été confiée par le Président de la République à René Ricol , Président d'honneur du Conseil supérieur de l'Ordre des experts comptables ainsi que de la Compagnie des Commissaires aux comptes, puis, depuis octobre 2009, à Gérard Rameix, ancien Secrétaire général de l'Autorité des marchés financiers (AMF). Ce dispositif s'intègre au plan d’ensemble mis en place dans chaque département auprès des préfets et qui mobilise avec le concours des Trésoriers Payeurs Généraux, les différents services de l’Etat.
La médiation du crédit est conduite dans chaque département dans le respect des règles de confidentialité et de secret bancaire par les médiateurs départementaux qui sont les directeurs de la Banque de France.
Aucune entreprise ne doit rester seule face à ses difficultés.
C’est l’engagement collectif de chacun des acteurs impliqués, y compris celui des réseaux consulaires (CCI et chambres de métiers) et des organisations patronales qui se sont mobilisés autour de la médiation.
Objectifs
La Médiation du crédit poursuit deux objectifs prioritaires :
  • Ne laisser aucune entreprise seule face à ses problèmes de trésorerie ou de financements ;
  • Veiller au respect des engagements pris par les établissements financiers dans le cadre du plan de soutien à l’économie.
Elle traite les dossiers suivant une méthode pragmatique et rigoureuse :
  • Examiner la situation de chaque entreprise de manière concrète et factuelle ;
  • Rapprocher les positions divergentes à partir d’une expertise technique des dossiers ;
  • Proposer des solutions concertées et adaptées ;
  • Anticiper les risques par des approches sectorielles et en alerter le gouvernement.
La Médiation est accessible aux entreprises qui rencontrent des difficultés de financement bancaire, d’assurance crédit ou du fait leurs fonds propres.
Plan de soutien PME
En réponse à la crise financière qui depuis l’été 2007 paralyse le système bancaire et impacte aujourd’hui notre économie, le gouvernement a pris deux plans de mesure:
Un plan de financement à l’économie destiné à fournir aux banques impactées par la crise des liquidités à moyen terme tout en leur offrant un guichet en capital pour renforcer leurs fonds propres.
L'objectif : éviter l’effondrement du système financier et rétablir la circulation des mouvements de capitaux et du crédit.
Ce plan français, décliné dans toute l’Europe sous l’impulsion de Nicolas Sarkozy dans ses fonctions de Président de l’Union européenne, a été mise en place avec le soutien de la commission européenne et de la Banque Centrale Européenne.
Pour autant, l’Etat n’a pas fait pas un chèque en blanc aux banques : le gouvernement a demandé des contreparties aux institutions financières en matière d’éthique et de financement de l’économie.
Un plan de soutien à l’activité et aux entreprises qui se décompose ainsi :
  • Un plan de soutien de 22 Mds € pour assurer le financement des PME.
  • La mobilisation des services de l’Etat pour assurer le suivi de la façon dont les banques accordent les prêts.
  • La création d’un fonds stratégique d’investissement
  • L’exonération immédiate et totale de la taxe professionnelle pour les nouveaux investissements.
La mission de médiation du crédit s’intègre au plan de soutien à l’activité pour se concentrer sur les problèmes de financement des entreprises et leurs relations avec les banques, dans le strict respect des règles de confidentialité et de secret bancaire.

Entreprises éligibles

Un principe directeur :
La Médiation du crédit est ouverte à toutes les entreprises dès lors que leurs établissements financiers refusent un financement lié à une activité professionnelle. La Médiation est accessible aux entreprises qui rencontrent des difficultés de financement bancaire, d’assurance crédit ou du fait leurs fonds propres.
Sont éligibles à la médiation :
  • les entreprises commerciales qu’elle que soit leur taille ou leur forme juridique (EI, EURL, SNC, SARL,SA, SAS, SASU, Holding regroupant des sociétés dont l'activité économique se situe en totalité ou en majeure partie en France)
  • les jeunes entreprises (moins de 3 ans d’activité)
  • les artisans
  • les commerçants
  • les entrepreneurs individuels
  • les professions libérales réglementées et non réglementées
  • les créateurs enregistrés au registre du commerce et les repreneurs d’entreprise ayant essuyés un refus de financement de leurs établissements financiers sur des projets fiabilisés
  • les auto entrepreneurs dotés d’un numéro SIREN
  • les SCI professionnelles
  • les associations, y compris celles de 1901, dès lors qu’elles sont soumises aux impôts commerciaux (impôt sur les sociétés, TVA, taxe professionnelle…)
  • les entreprises soumises à procédures amiables (mandat ad hoc, conciliation…)
  • les entreprises soumises à procédures collectives :
    • placées en sauvegarde
    • en redressement judiciaire
    • et même en liquidation judiciaire suite à une demande de l’administrateur judiciaire sur un éventuel projet de reprise acté par le tribunal de commerce nécessitant des financements
Règle générale des entreprises soumises à procédures collectives : l’action de la médiation se fait en lien et avec l’accord de la personne désignée par le tribunal de commerce. Si le mandataire ou l’administrateur judiciaire refuse la médiation, il doit le signifier expressément auprès du médiateur du crédit.
Sont réorientés pour être accompagnés :
  • les particuliers
  • les refus de financement qui ne sont pas liés à une activité professionnelle
  • les créateurs non enregistrés au registre du commerce et les repreneurs étant au stade de projet sans refus de financement de leurs établissements financiers
  • les associations non soumises aux impôts commerciaux (impôt sur les sociétés, TVA, taxe professionnelle…)
  • les SCI patrimoniales
  • les entreprises en liquidation, sauf lorsque l’administrateur judiciaire le demande pour un éventuel projet de reprise acté par le tribunal de commerce nécessitant des financements

Saisir le Médiateur Un recours gratuit, simple, ouvert à tous :

Dès maintenant, créez ou complétez votre dossier de médiation en ligne
Ou sollicitez un tiers de confiance de la Médiation qui pourra vous accompagner vers la médiation, sur simple appel
  • Numéro azur 0810 00 12 10
  • Guadeloupe : numéro vert 0800 111 971
  • Martinique : numéro vert 0800 008 112
  • Réunion : numéro vert 0800 642 642
  • Guyane : numéro vert 0800 000 406
Le Médiateur du crédit vous contactera dans les 48h suivant la validation de votre dossier en ligne.
Néanmoins, si, à l'issue de la Médiation, votre entreprise n’a pu obtenir une solution adaptée à ses difficultés bancaires, n'hésitez pas à envisager d’autres solutions telles que le mandat ad hoc ou la conciliation par exemple. Ces procédures amiables, qui relèvent des présidents des tribunaux de commerce, ont l'avantage de permettre une négociation confidentielle dans un périmètre de créanciers plus large.
 
Etapes de la Médiation

Un processus rapide en 5 étapes:
Les dossiers de médiation adressés au Médiateur du crédit sont traités au plus près de l’entreprise par le Médiateur départemental qui est le directeur de la Banque de France.
1. la validation du dossier de médiation en ligne sur le site www.mediateurducredit.fr déclenche la procédure
2. dans les 48h suivant la saisie, le médiateur départemental contacte l’entreprise, qualifie le dossier de médiation et définit un schéma d’action avec le déclarant
3. les établissements financiers sont informés de l’ouverture de la médiation et ont 5 jours ouvrés pour revoir leurs positions
4. à l’issue du délai de 5 jours ouvrés, le médiateur départemental reprend contact avec l’entreprise pour connaître l’évolution de la situation. Si les difficultés perdurent, il contacte personnellement les partenaires financiers de l’entreprise pour identifier et résoudre les points de blocage. Il peut également consulter d’autres acteurs financiers
5. l’entreprise est informée des solutions envisagées. Si elle ne les juge pas satisfaisantes, elle peut demander la révision de son dossier

Liens utiles

Liens institutionnels :
Pour vous informer, trouver les coordonnées de la préfecture, de la chambre de commerce et d’industrie, la chambre de métier ou les représentants de l’organisation professionnelle de votre département :
 

0 commentaires pour Mediateur du crédit:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint