AAAïe, la pression de Standard & Poors continue
 Cabinet de Recouvrement PARIS/DAKAR - Impayés au Sénégal et en France
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Fourni par FeedBurner


Articles récents

rachat de credits
regroupement de credits
signification
pensions alimentaires
decision de justice; execution forcee

Catégories

Acte d'huissier de justice
Actualités économiques
Actualités juridiques
Artisans
auto entrepreneur
AVOCAT
Bail
Bail commercial
Bailleurs Locataires
CAF
CHARGES
chèques impayés
Chèques sans provision
CREDIT
Departements et Régions
Détective privé
economie
Entreprises
ETRANGER
EUROPE
EXPULSION
EXPULSIONS
FAMILLE
Fiscalité
GOUVERNEMENT
HUISSIERS DE JUSTICE
IMMOBILIERS
INSEE
JURIDIQUE
LIENS SUR UN SITE
LOYERS
PRESSE
rachat de credit
rachat de crédit
RACHAT DE CREDITS
RECOUVREMENT
Recouvrement de créances
recouvrement de loyers
Recouvrir les impayés
Recouvrir les impayés : un métier pas banal
SANTE
societes de recouvrement
Stage
surendettement
SYNDIC

Archives

février 2017
juin 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
mai 2014
janvier 2014
octobre 2013
septembre 2013
juillet 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012
juillet 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012
décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
août 2011
juillet 2011
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
janvier 2011
décembre 2010
novembre 2010
octobre 2010

fourni par

eurocontentieux

AAAïe, la pression de Standard & Poors continue

AAAïe, la pression de Standard & Poors continue   
 
Ça se confirme :

les agences de notation vont être une des voix majeures de cette campagne présidentielle. Que l'on s'excite sur le risque de perte du « triple A » de la France (« Si on perd le triple A, je suis mort », disait Nicolas Sarkozy il y a quelques semaines). Ou que l'on juge que cette excitation-même trahit la défaite d'une certaine idée de la politique.
La mise sous pression s'est accentuée avec le dernier communiqué de l'agence de notation financière américaine Standard & Poor's. Elle envisage d'abaisser « la note de solvabilité à long terme des six pays de la zone euro notés AAA » : l'Autriche, la Finlande, la France, le Luxembourg, les Pays-Bas et l'Allemagne. L'Allemagne, oui, aussi mal traitée que les autres.
Prochain sommet européen : 8 et 9 décembre
Dans ce groupe de pays, la France est la plus mal lotie : sa note est menacée d'un abaissement de « deux crans », à « AA ».
En clair : l'agence juge supérieure à 50% la probabilité que ces notes soient abaissées sous trois mois.
Lundi soir, Paris et Berlin ont réagi en confirmant « leur volonté de prendre toutes les décisions nécessaires » pour « assurer la stabilité de la zone euro ».
Les agences de notation, elles, attendent de voir quelles décisions sortiront du prochain sommet européen, les 8 et 9 décembre.


0 commentaires pour AAAïe, la pression de Standard & Poors continue :

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint