Les propriétaires restent très sceptiques
 Cabinet de Recouvrement PARIS/DAKAR - Impayés au Sénégal et en France
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Fourni par FeedBurner


Articles récents

rachat de credits
regroupement de credits
signification
pensions alimentaires
decision de justice; execution forcee

Catégories

Acte d'huissier de justice
Actualités économiques
Actualités juridiques
Artisans
auto entrepreneur
AVOCAT
Bail
Bail commercial
Bailleurs Locataires
CAF
CHARGES
chèques impayés
Chèques sans provision
CREDIT
Departements et Régions
Détective privé
economie
Entreprises
ETRANGER
EUROPE
EXPULSION
EXPULSIONS
FAMILLE
Fiscalité
GOUVERNEMENT
HUISSIERS DE JUSTICE
IMMOBILIERS
INSEE
JURIDIQUE
LIENS SUR UN SITE
LOYERS
PRESSE
rachat de credit
rachat de crédit
RACHAT DE CREDITS
RECOUVREMENT
Recouvrement de créances
recouvrement de loyers
Recouvrir les impayés
Recouvrir les impayés : un métier pas banal
SANTE
societes de recouvrement
Stage
surendettement
SYNDIC

Archives

février 2017
juin 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
mai 2014
janvier 2014
octobre 2013
septembre 2013
juillet 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012
juillet 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012
décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
août 2011
juillet 2011
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
janvier 2011
décembre 2010
novembre 2010
octobre 2010

fourni par

eurocontentieux

Les propriétaires restent très sceptiques

Les propriétaires restent très sceptiques

 « Si le maire veut prendre un arrêté anti-expulsion, moi ça ne me dérange pas, mais alors il faudra que, lui, me règle les impayés de loyers », lance Rachel Gault, présidente de l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI) de Mâcon qui n’oublie pas de préciser : « Quand il s’agit de payer nos impôts fonciers, là, les mairies n’oublient pas les propriétaires. » Elle qui loue des appartements depuis des années constate : « Les impayés de loyers c’est devenu un sport national ». La date du 15 mars, signifiant la fin de la trêve hivernale, est donc très attendue par de nombreux propriétaires dans une situation difficile : « L’argent des locataires ne rentre pas, mais il faut continuer à payer le crédit contracté pour l’appartement. » Elle juge donc d’un œil sévère l’arrêté anti-expulsion pris par le maire de Saint-Vallier : « Ça va être un vrai frein à l’investissement immobilier, plus aucun particulier n’osera investir de l’argent dans le secteur. » Pour Serge Bonnot, son homologue à l’UNPI dans le secteur du Creusot, interdire les expulsions revient à « prendre le problème à l’envers ». Ce propriétaire comprend les graves difficultés engendrées par la pauvreté mais note : « Ce n’est quand même pas à nous de devenir la variable d’ajustement. Les gens qui n’arrivent pas à se payer à manger, ne vont pas faire gratuitement 400 euros de courses aux supermarchés tous les mois ! C’est la même chose pour les loyers. Bien sûr que nous pouvons nous adapter aux situations difficiles, faire preuve de souplesse, mais les propriétaires privés n’ont pas assumé tous les dysfonctionnements de la société ».


0 commentaires pour Les propriétaires restent très sceptiques :

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint