Formation à distance dans l’espace OHADA : L’union européenne apporte un soutien de 4 millions d’Euros
 Cabinet de Recouvrement PARIS/DAKAR - Impayés au Sénégal et en France
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Fourni par FeedBurner


Articles récents

rachat de credits
regroupement de credits
signification
pensions alimentaires
decision de justice; execution forcee

Catégories

Acte d'huissier de justice
Actualités économiques
Actualités juridiques
Artisans
auto entrepreneur
AVOCAT
Bail
Bail commercial
Bailleurs Locataires
CAF
CHARGES
chèques impayés
Chèques sans provision
CREDIT
Departements et Régions
Détective privé
economie
Entreprises
ETRANGER
EUROPE
EXPULSION
EXPULSIONS
FAMILLE
Fiscalité
GOUVERNEMENT
HUISSIERS DE JUSTICE
IMMOBILIERS
INSEE
JURIDIQUE
LIENS SUR UN SITE
LOYERS
PRESSE
rachat de credit
rachat de crédit
RACHAT DE CREDITS
RECOUVREMENT
Recouvrement de créances
recouvrement de loyers
Recouvrir les impayés
Recouvrir les impayés : un métier pas banal
SANTE
societes de recouvrement
Stage
surendettement
SYNDIC

Archives

février 2017
juin 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
mai 2014
janvier 2014
octobre 2013
septembre 2013
juillet 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012
juillet 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012
décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
août 2011
juillet 2011
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
janvier 2011
décembre 2010
novembre 2010
octobre 2010

fourni par

eurocontentieux

Formation à distance dans l’espace OHADA : L’union européenne apporte un soutien de 4 millions d’Euros

Formation à distance dans l’espace OHADA : L’union européenne apporte un soutien de 4 millions d’Euros.

 L’espace UEMOA connait d’énormes difficultés de recouvrement de créances. C’est le résultat d’une étude menée par l’Ecole régionale supérieure de magistrature (ERSUMA) de l’OHADA (Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires), basée à Porto-Novo au Bénin. L’atelier de restitution a lieu le 13 mars 2012 par visioconférence dans les différents pays (Sénégal, Togo, Niger, Mali, Bénin, Burkina Faso) qui ont participé à l’étude. Principal financier de l’ERSUMA, la délégation de l’Union Européenne a organisé une conférence de presse le 12 mars à son siège à Ouagadougou pour annoncer le démarrage des formations par visioconférence.

Initialement, la conférence de presse devait se tenir en visioconférence avec le directeur régional de l’ERSUMA depuis Porto-Novo. Mais, problème technique oblige, c’est finalement en local que la conférence s’est tenue. Elle était animée par le chef de la délégation de l’UE, Alain Holleville. Le président du cercle OHADA-Burkina tout comme le coordonnateur des relais pédagogiques était présents.
A travers le 9e FED (Fonds européen de développement), l’Union européenne apporte un appui financier à l’OHADA de l’ordre de 4 millions d’Euros, soit 2,623 828 000 milliards de francs CFA. Un soutien qui bénéficie à l’école régionale supérieure de magistrature (ERSUMA). Ces fonds sont consacrés à la formation initiale, formation continue afin de renforcer l’expertise des magistrats, auxiliaires de justice et autres acteurs du monde juridique et judiciaire sur le droit OHADA. Il a aussi permis de financer la mise en place d’un centre de recherche. La formation initiale n’est pas encore effective. Donc, l’ERSUMA assure la formation continue des acteurs du monde judiciaire tout comme la formation des formateurs.
 Couvrant initialement la période 2009-2011, l’appui de l’UE a été prolongé jusqu’en juin 2012. Il a aussi permis l’acquisition de matériel performant pour la formation à distance. Grâce à un partenariat avec l’OIF (organisation internationale de la Francophonie), les participants utilisent les dispositifs de visioconférence des campus numériques francophones lors des différentes sessions de formation. Ce qui a pour avantage de réduire les coûts de la formation.
La restitution de l’étude sur les difficultés de recouvrement de créances dans l’espace UEMOA, en ce qui concerne le Burkina s’est tenue par visioconférence au campus numérique francophone de l’université de Ouagadougou. La visioconférence impliquait le Bénin, le Burkina, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.
L’atelier du 13 mars marque ainsi le lancement de l’utilisation de la technologie visioconférence par l’ERSUMA pour la formation des acteurs du monde juridique et judiciaire de l’espace OHADA. Le soutien de l’UE a aussi permis d’acquérir du matériel de traduction pour les sessions de formation à son siège, du matériel permettant la mise en place d’une bibliothèque virtuelle.
Moussa Diallo


0 commentaires pour Formation à distance dans l’espace OHADA : L’union européenne apporte un soutien de 4 millions d’Euros:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint