La Région vole aux secours de deux entreprises
 Cabinet de Recouvrement PARIS/DAKAR - Impayés au Sénégal et en France
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Fourni par FeedBurner


Articles récents

rachat de credits
regroupement de credits
signification
pensions alimentaires
decision de justice; execution forcee

Catégories

Acte d'huissier de justice
Actualités économiques
Actualités juridiques
Artisans
auto entrepreneur
AVOCAT
Bail
Bail commercial
Bailleurs Locataires
CAF
CHARGES
chèques impayés
Chèques sans provision
CREDIT
Departements et Régions
Détective privé
economie
Entreprises
ETRANGER
EUROPE
EXPULSION
EXPULSIONS
FAMILLE
Fiscalité
GOUVERNEMENT
HUISSIERS DE JUSTICE
IMMOBILIERS
INSEE
JURIDIQUE
LIENS SUR UN SITE
LOYERS
PRESSE
rachat de credit
rachat de crédit
RACHAT DE CREDITS
RECOUVREMENT
Recouvrement de créances
recouvrement de loyers
Recouvrir les impayés
Recouvrir les impayés : un métier pas banal
SANTE
societes de recouvrement
Stage
surendettement
SYNDIC

Archives

février 2017
juin 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
mai 2014
janvier 2014
octobre 2013
septembre 2013
juillet 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012
juillet 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012
décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
août 2011
juillet 2011
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
janvier 2011
décembre 2010
novembre 2010
octobre 2010

fourni par

eurocontentieux

La Région vole aux secours de deux entreprises

La Région vole aux secours de deux entreprises

Le Conseil régional a décidé, à l’unanimité des voix exprimées, d’apporter son soutien financier à deux entreprises en difficulté dans la Marne et les Ardennes : 

CHAMPAGNE-ARDENNE. Une avance de 700.000 € sur 6 mois pour l'entreprise rémoise Celloplastic et une subvention de 300.000€ pour Tecsom installé à Glaire dans les Ardennes. "Le Conseil régional prend ainsi le relais des banques défaillantes afin de préserver l’emploi et le tissu industriel", explique-t-on à la Région.
Le Conseil régional de Champagne-Ardenne vole au secours de Celloplastic, l'entreprise rémoise spécialisée dans les emballages en matières plastiques qui emploie 89 salariés. La Région avance 700.000 € sur 6 mois pour faire face aux besoins de trésorerie de l'entreprise rémoise et sauver l'emploi.

Une décision votée hier en commission permanente. Le Conseil régional a décidé, à l’unanimité des voix exprimées, d’apporter son soutien financier à deux entreprises en difficulté dans la Marne et les Ardennes : Celloplastic et Tecsom. "Le Conseil régional prend ainsi le relais des banques défaillantes afin de préserver l’emploi et le tissu industriel", avance-t-on à la Région.

La société Celloplastic va bénéficier d’un prêt de 700.000 € pour une durée de 6 mois maximum pour permettre aux dirigeants de Celloplastic de faire face aux besoins de trésorerie pendant les quelques mois de procédure nécessaires à la vente des locaux (temps du compromis, audit technique, etc..).

"C’est pour pallier la frilosité des banques et assurer la pérennité des 89 salariés de Celloplastic, que le Conseil régional a pris cette décision, conforme aux directives européennes concernant les aides au sauvetage et à la restructuration d’entreprises en difficulté", explique la Région dans un communiqué.

L’entreprise a été mise en redressement judiciaire en mai 2011, avec un plan de continuation homologué par le tribunal de commerce sous condition d’un apurement du passif et d’un retour à l’équilibre, passant par une diversification de l’activité et des investissements.

Pour y faire face, le « bussiness plan » prévoit un apport de trésorerie via le rachat des bâtiments par une SAS patrimoniale. "Aucune banque n’envisageant d’accompagner l’entreprise dans son redressement, le Conseil régional lui apporte son soutien", martelle la Région.
Subvention et garantie d'emprunt pour Tecsom
De son côté, la société Tecsom de Glaire va bénéficier d’une subvention de l’ordre de 300 000 € du conseil régional au titre des hôtels d’entreprises. Elle profitera également d’une garantie des emprunts contractés par le syndicat mixte « Synergie Ardennes » qui va acheter la totalité du site pour en louer une partie à la SAS TECSOM. Les emprunts à garantir sont de 3,745M€ financés par la caisse des dépôts et un pool bancaire. Le conseil régional apporte sa garantie sur 50 %..

Seul fabricant 100% français de dalles de moquettes, Enia Carpets (activité créé par François Sommer en 1961 à Glaire dans les Ardennes), comptait 313 salariés en 2006. Durement touché par la crise, ENIA a connu un ralentissement de son activité et un plan de restructuration en 2009. En 2010, un plan de redressement judiciaire a mis en place une période d’observation. En mai 2010, la société Tecsom est créée pour reprendre les activités d’Enia et 151 salariés. Le Conseil régional a participé à la reprise de cette entreprise sous forme d’une avance remboursable de 750 000€.

Afin de faire face aux besoins de trésorerie de Tecsom, le syndicat mixte Synergie Ardennes envisage de racheter le site, soit 70 000 m2 bâtis. Tecsom louerait les locaux actuellement occupés et Synergie Ardennes se chargerait de vendre ou louer les parties non utilisées pour des implantations d’entreprises.
Le coût du rachat immobilier s’élève à 4,7M€.


0 commentaires pour La Région vole aux secours de deux entreprises:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint