La Médiation du Crédit
 Cabinet de Recouvrement PARIS/DAKAR - Impayés au Sénégal et en France
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Fourni par FeedBurner


Articles récents

rachat de credits
regroupement de credits
signification
pensions alimentaires
decision de justice; execution forcee

Catégories

Acte d'huissier de justice
Actualités économiques
Actualités juridiques
Artisans
auto entrepreneur
AVOCAT
Bail
Bail commercial
Bailleurs Locataires
CAF
CHARGES
chèques impayés
Chèques sans provision
CREDIT
Departements et Régions
Détective privé
economie
Entreprises
ETRANGER
EUROPE
EXPULSION
EXPULSIONS
FAMILLE
Fiscalité
GOUVERNEMENT
HUISSIERS DE JUSTICE
IMMOBILIERS
INSEE
JURIDIQUE
LIENS SUR UN SITE
LOYERS
PRESSE
rachat de credit
rachat de crédit
RACHAT DE CREDITS
RECOUVREMENT
Recouvrement de créances
recouvrement de loyers
Recouvrir les impayés
Recouvrir les impayés : un métier pas banal
SANTE
societes de recouvrement
Stage
surendettement
SYNDIC

Archives

février 2017
juin 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
mai 2014
janvier 2014
octobre 2013
septembre 2013
juillet 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012
juillet 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012
décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
août 2011
juillet 2011
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
janvier 2011
décembre 2010
novembre 2010
octobre 2010

fourni par

eurocontentieux

La Médiation du Crédit

Entreprises : plus les difficultés sont prises en amont, plus leur traitement sera efficace

Des mesures de prévention peuvent et doivent être mises en place dès l’apparition des premières difficultés de l’entreprise qu’elles soient économiques, financières, ou entre associés… Me Carole DESSUS, Avocat, nous explique comment.
L’expérience montre que, plus les difficultés de l’entreprise sont prises en amont, plus leur traitement sera efficace.
Face à ce constat, le chef d’entreprise dispose d’outils très efficaces pour traiter les difficultés.
Cela suppose néanmoins que le chef d’entreprise communique rapidement sur les difficultés rencontrées avec les professionnels expérimentés qui l’entourent.
Cela passe nécessairement par l’expert-comptable qui a une vision chiffrée de la situation de l’entreprise mais aussi par l’avocat qui va clarifier la situation et chercher les solutions juridiques adéquates.
Ces solutions peuvent consister en la mise en place de procédures amiables de règlement des difficultés comme le mandat ad hoc, la conciliation.

La Médiation du Crédit
peut intervenir en cas de difficultés pour trouver des financements.

Mandat ad hoc ou conciliation ?

Le mandat ad hoc et la conciliation
sont des procédures amiables qui permettent au chef d’entreprise de demander la nomination d’un mandataire ad hoc/conciliateur (généralement un administrateur/mandataire judiciaire habitué à ce type de procédures et qui dispose de l’autorité et de l’indépendance vis-à-vis des tiers) au président du tribunal de commerce du ressort de l’entreprise.
La mission du mandataire ad hoc/conciliateur est de favoriser la conclusion entre le débiteur et ses principaux créanciers d’un accord écrit amiable destiné à mettre fin aux difficultés de l’entreprise (octroi de délais de paiements, de remises, entrée au capital d’investisseurs, nouveaux financements, règlement des difficultés entre actionnaires …).
Différences entre le mandat ad hoc et la conciliation :

- le mandat ad hoc ne peut pas être demandé

lorsque l’entreprise est en état de cessation des paiements, alors que la conciliation peut être demandée même si l’entreprise est en état de cessation des paiements. Mais elle doit l’être depuis moins de 45 jours,

- la conciliation est enfermée dans un délai de 4 mois
renouvelable pour 1 mois supplémentaire alors que le mandat ad hoc n’est enfermé dans aucun délai et peut être renouvelé plusieurs fois,

- l’accord obtenu en conciliation peut être constaté
par le président du tribunal de commerce par simple ordonnance qui donne force exécutoire à l’accord (confidentialité maintenue) ou homologué par le tribunal de commerce généralement quand il y a nouvel apport de trésorerie. Dans le cas de l’homologation est constatée par un jugement publié au RCS.
Toutefois, l’homologation présente l’avantage de donner un privilège aux créanciers qui ont apporté des nouveaux concours à l’entreprise en cas de procédure collective ultérieure.

Avantages du mandat ad hoc et de la conciliation :

- le mandat ad hoc et la conciliation sont des procédures confidentielle
s (aucune publicité auprès du tribunal ni auprès des tiers),
- seul le chef d’entreprise peut demander la nomination
d’un mandataire ad hoc/conciliateur auprès du président du tribunal de commerce (sur requête exposant les difficultés),
- le chef d’entreprise reste « maître » de son entreprise
, le mandataire ad hoc/conciliateur ne se substituant pas à lui dans la négociation avec les créanciers et autres partenaires étant donné que sa mission est clairement définie dans l’ordonnance à un ou plusieurs points précis,
- le mandataire ad hoc/conciliateur peut être librement
choisi par le chef d’entreprise,
- le mandataire ad hoc/conciliateur
agissant sous l’égide du président du tribunal de commerce bénéficie d’une grande crédibilité auprès des créanciers notamment des banques,

- en cas de conciliation,
le juge qui l’a ouverte peut accorder des délais de paiement au débiteur dans la limite de 24 mois (articles 1244-1 et 1244-3 du code civil) si le débiteur est mis en demeure ou poursuivi par un créancier.
Dès lors que l’entreprise n’est pas en état de cessation des paiements, la voie du mandat ad hoc est à privilégier car elle permettra de disposer du temps nécessaire pour la préparation de l’accord entre l’entreprise et ses créanciers.

Médiation du Crédit : résoudre les problèmes de financement ou de trésorerie

La Médiation du Crédit
est ouverte à tout chef d’entreprise, artisan, commerçant, profession libérale, créateur ou repreneur d'entreprise, entrepreneur individuel qui rencontre avec sa ou ses banques des difficultés pour résoudre ses problèmes de financement ou de trésorerie.
Son avantage est qu’elle permet dans beaucoup de cas de trouver des solutions de financement. Par contre, la Médiation du Crédit n’intervient pas si les difficultés résultent d’un conflit entre associés ou si les difficultés nécessitent une restructuration sociale ou économique de l’entreprise.


0 commentaires pour La Médiation du Crédit:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint