Saisie conservatoire Principe Définition
 Cabinet de Recouvrement PARIS/DAKAR - Impayés au Sénégal et en France
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Fourni par FeedBurner


Articles récents

rachat de credits
regroupement de credits
signification
pensions alimentaires
decision de justice; execution forcee

Catégories

Acte d'huissier de justice
Actualités économiques
Actualités juridiques
Artisans
auto entrepreneur
AVOCAT
Bail
Bail commercial
Bailleurs Locataires
CAF
CHARGES
chèques impayés
Chèques sans provision
CREDIT
Departements et Régions
Détective privé
economie
Entreprises
ETRANGER
EUROPE
EXPULSION
EXPULSIONS
FAMILLE
Fiscalité
GOUVERNEMENT
HUISSIERS DE JUSTICE
IMMOBILIERS
INSEE
JURIDIQUE
LIENS SUR UN SITE
LOYERS
PRESSE
rachat de credit
rachat de crédit
RACHAT DE CREDITS
RECOUVREMENT
Recouvrement de créances
recouvrement de loyers
Recouvrir les impayés
Recouvrir les impayés : un métier pas banal
SANTE
societes de recouvrement
Stage
surendettement
SYNDIC

Archives

février 2017
juin 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
mai 2014
janvier 2014
octobre 2013
septembre 2013
juillet 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012
juillet 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012
décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
août 2011
juillet 2011
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
janvier 2011
décembre 2010
novembre 2010
octobre 2010

fourni par

eurocontentieux

Saisie conservatoire Principe Définition

Saisie conservatoire
Principe
Définition
La saisie conservatoire est une saisie à caractère provisoire portant sur les biens mobiliers d'un débiteur. Elle a pour effet de rendre les biens visés indisponibles pour son propriétaire, le débiteur, et éviter que ce dernier n'organise son insolvabilité.
Elle vise à apporter une garantie au créancier avant que ne soit prononcé le jugementcondamnant son débiteur à payer sa créance.
La saisie conservatoire est obligatoirement réalisée par un huissier de justice.
Conditions
Pour recourir à la saisie conservatoire, il faut que :
·        la créance soit fondée dans son principe, c'est à dire qu'elle ne soit pas sérieusement contestable,
·        le recouvrement apparaisse en péril (silence du débiteur après demande de remboursement de la dette, par exemple).
Autorisation de recourir à la saisie conservatoire
Possession d'un titre
Le créancier qui possède l'un des titres suivant n'est pas obligé de recourir à l'autorisation du juge. Il peut transmettre son titre directement à un huissier de justice afin de faire procéder à la saisie :
·        titre exécutoire,
·        décision de justice non encore exécutoire,
·        lettre de change acceptée,
·        billet à ordre,
·        chèque ou loyer impayé.
Recours au juge de l'exécution
Si le créancier ne dispose pas d'un des titres précédemment énumérés, il doit saisir le juge de l'exécution d'une demande de saisie conservatoire.
Le juge doit être saisie par requête; celle-ci doit être motivée, préciser le montant de la dette et la nature des biens sur lesquels doit porter la saisie.
Le juge de l'exécution compétente est celui du tribunal de grande instance du domicile du débiteur.
Si le juge de l'exécution accède à cette demande, le créancier dispose de 3 mois pour l'exécuter. Passé ce délai, la décision n'est plus valable.
Le créancier dispose de 3 mois pour faire exécuter la saisie ordonnée par le juge. Passé ce délai, la décision n'est plus valable.
A savoir: La saisie conservatoire ne rend pas le créancier propriétaire des biens saisis. Ainsi, si il ne dispose pas d'un titre exécutoire, il doit engager une procédure pour faire constater la dette dans le mois suivant l'exécution de la saie conservatoire (assigner le débiteur en justice, ...).
Opération de saisie
Biens concernés
La saisie conservatoire peut porter sur tous les biens meubles corporels (voitures, chaises, livres, ...) ou incorporels (argent, parts sociales, droits de propriété industrielle et commerciale, ...) du débiteur.
La saisie peut porter sur des biens détenus par le débiteur ou placés entre les mains de tiers : les clients du débiteur, sa banque, ...
Il existe cependant des biens insaisissables.
Obligations du créancier
Lorsque le créancier est autorisé à faire une saisie conservatoire, il doit :
·        procéder à la saisie conservatoire dans un délai de 3 mois à partir de la date de l'ordonnance,
·        assigner son débiteur en paiement dans le mois de la saisie,
·        envoyer l'assignation en paiement à la personne chargée de l'exécution de la mesure (banque, tiers détenteur des biens), sous 8 jours suivant l'autorisation du juge de l'exécution.
Acte de saisie
Le débiteur doit indiquer à l'huissier les biens qui ont déjà fait l'objet d'une saisie antérieure.
L'huissier dresse l'acte de saisie. Il doit mentionner :
·        l'ordonnance d'autorisation du juge ou le titre exécutoire justifiant la saisie,
·        la description des biens saisis,
·        que les biens sont rendus indisponibles sous peine de sanctions,
·        que le débiteur peut demander la suspension de la saisie.
Contestation du débiteur
Le débiteur peut demander au juge qui a autorisé la mesure conservatoire sa suppression s'il estime qu'elle est abusive ou non valide.
Si la saisie est fondée sur un titre, et n'a donc pas été autorisée par un juge, le débiteur peut saisir le juge de l'exécution de son domicile.
Fin de la procédure
Si le créancier obtient un jugement de condamnation contre son débiteur, il peut faire procéder à la vente forcée de ses biens selon les règles de la saisie-vente.
 

0 commentaires pour Saisie conservatoire Principe Définition:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint