Franc CFA, 40 ans de coopérationmonétaire : S’arrêter ou continuer ?
 Cabinet de Recouvrement PARIS/DAKAR - Impayés au Sénégal et en France
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Fourni par FeedBurner


Articles récents

rachat de credits
regroupement de credits
signification
pensions alimentaires
decision de justice; execution forcee

Catégories

Acte d'huissier de justice
Actualités économiques
Actualités juridiques
Artisans
auto entrepreneur
AVOCAT
Bail
Bail commercial
Bailleurs Locataires
CAF
CHARGES
chèques impayés
Chèques sans provision
CREDIT
Departements et Régions
Détective privé
economie
Entreprises
ETRANGER
EUROPE
EXPULSION
EXPULSIONS
FAMILLE
Fiscalité
GOUVERNEMENT
HUISSIERS DE JUSTICE
IMMOBILIERS
INSEE
JURIDIQUE
LIENS SUR UN SITE
LOYERS
PRESSE
rachat de credit
rachat de crédit
RACHAT DE CREDITS
RECOUVREMENT
Recouvrement de créances
recouvrement de loyers
Recouvrir les impayés
Recouvrir les impayés : un métier pas banal
SANTE
societes de recouvrement
Stage
surendettement
SYNDIC

Archives

février 2017
juin 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
mai 2014
janvier 2014
octobre 2013
septembre 2013
juillet 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012
juillet 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012
décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
août 2011
juillet 2011
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
janvier 2011
décembre 2010
novembre 2010
octobre 2010

fourni par

eurocontentieux

Franc CFA, 40 ans de coopérationmonétaire : S’arrêter ou continuer ?

 
Franc CFA, 40 ans de coopérationmonétaire : S’arrêter ou continuer ?
 
   
 
15 pays de la zone franc se réunissent à Paris qui accueille ce vendredi 5octobre le sommet marquant le 40ème anniversaire des accords de coopérationmonétaire de la zone Franc. Invité d’honneur, le Président ivoirien AlassaneOuattara.
 

Un sommet qui consacre 40 années de coopération monétaire entre Paris et sespartenaires africains. Peu avant, l’avènement en 1945 de la monnaie franc CFA(Colonies Françaises d’Afrique) donnait un élan sur les plans économique etfinancier aux relations entre la métropole et ses colonies, appuyé en novembre1972 de la signature d’une convention entre Paris et les Etats de l’Afriquecentrale, et le mois suivant, avec les Etats de l’Afrique de l’Ouest, 15 paysdont les Comores.
 

Devant permettre à la France de mieux asseoir son leadership dans le commerceextérieur des colonies, le franc CFA, renommé franc de la Communauté Françaised’Afrique en 1958, entraînera le refus de la Guinée de Sékou Touré favorable àune indépendance économique et politique du pays, au profit du franc guinéencréé deux ans plus tard. Puis au Togo où la sortie annoncée de la zone francpour 1963, entraînera, conjuguée à d’autres facteurs, l’assassinat de SylvanusOlympio. La Mauritanie et Madagascar, quand à eux, parviendront à quitter lazone monétaire.
 

La réunion de ce 5 octobre à Versailles planche donc sur une coopération baséesur la stabilité du taux de change entre le CFA et le franc, puis l'euroaujourd’hui, et garantie par la Banque de France de la convertibilité illimitéedu franc CFA. A rappeler que les Etats membres de la zone franc déposent surles comptes du Trésor français la moitié de leurs réserves de change, ce quenombre de pays africains ne cessent de contester des décennies durant,considéré comme un frein à l’envol de l’économie continentale.
 

La zone franc, lors de sa création, en 1939 au lendemain de  la crise de1929, devait garantir à l’empire colonial une protection de son économie et soncommerce extérieur. A Paris cette semaine, le président ivoirien AlassaneOuattara, ancien gouverneur de la Bceao puis directeur du département Afriquedu FMI, ne manquera pas de relancer, l’éternel débat sur les termes d’unecoopération monétaire dont nombre de pays africains souhaitent la révisionprofonde, si ce n’est la sortie tant souhaitée d’une zone monétaire, soupçonnéede maintenir le continent dans une dépendance économique voire unassujettissement à l’ancienne métropole. Franc Cfa, s'arrêter ou continuer ? Al'Afrique, et à elle seule, de prendre son destin en main.
 

0 commentaires pour Franc CFA, 40 ans de coopérationmonétaire : S’arrêter ou continuer ? :

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint