Le déficit commercial se creuse malgré un bond des exportations
 Cabinet de Recouvrement PARIS/DAKAR - Impayés au Sénégal et en France
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Fourni par FeedBurner


Articles récents

rachat de credits
regroupement de credits
signification
pensions alimentaires
decision de justice; execution forcee

Catégories

Acte d'huissier de justice
Actualités économiques
Actualités juridiques
Artisans
auto entrepreneur
AVOCAT
Bail
Bail commercial
Bailleurs Locataires
CAF
CHARGES
chèques impayés
Chèques sans provision
CREDIT
Departements et Régions
Détective privé
economie
Entreprises
ETRANGER
EUROPE
EXPULSION
EXPULSIONS
FAMILLE
Fiscalité
GOUVERNEMENT
HUISSIERS DE JUSTICE
IMMOBILIERS
INSEE
JURIDIQUE
LIENS SUR UN SITE
LOYERS
PRESSE
rachat de credit
rachat de crédit
RACHAT DE CREDITS
RECOUVREMENT
Recouvrement de créances
recouvrement de loyers
Recouvrir les impayés
Recouvrir les impayés : un métier pas banal
SANTE
societes de recouvrement
Stage
surendettement
SYNDIC

Archives

février 2017
juin 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
mai 2014
janvier 2014
octobre 2013
septembre 2013
juillet 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012
juillet 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012
décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
août 2011
juillet 2011
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
janvier 2011
décembre 2010
novembre 2010
octobre 2010

fourni par

eurocontentieux

Le déficit commercial se creuse malgré un bond des exportations

 
Le déficit commercial se creuse malgré un bond des exportations
 
Les exportations ont eu beau atteindre un niveau record en août, le déficitde la balance commercial s'est creusé à 5,3 milliards d'euros contre 4,2milliards le mois précédent.
 
Le déficit commercial français a décidément du mal à se réduire. Il s'estencore creusé en août de 5,3 milliards d'euros contre 4,271 milliards d'euros en juillet. Ce qui porte letrou sur les 12 derniers mois 68,4 milliards. Il pourrait donc être moins élevéen 2012 qu'en 2011, où il avait atteint 73 milliards d'euros, mais il n'y a pasde quoi pavoiser. Le gouvernement s'est fixé pour objectif d'éliminer le déficit extérieur hors énergie en 2017.
 
Les importations enregistrent un rebond marqué à 43,45 milliards d'euros enaoût contre 40,9 milliards le mois précédent. Pour les Douanes, cette ampleurest liée "à la fois à un phénomène de rattrapage, après le faible niveaude juillet, et à une forte augmentation de la facture énergétique, en raison dela hausse des prix. La poussée des achats hors énergie est également prononcéepour les véhicules automobiles, qui étaient en retrait les deux moisprécédents, la pharmacie, la bijouterie et les jeux et jouets. La tendance encumul sur trois mois reste toutefois à l'amélioration.
 
Dans ce tableau qui reste assez sombre, une bonne nouvelle: les exportationsont repris leur progression. Elles ont atteint le chiffre record de près de38,2 milliards d'euros. Les Douanes évoquent des "livraisons d?'Airbusexceptionnelles pour un mois d?"août et un rebond marqué des ventes del?'industrie automobile". S'y ajoute également un rebond des exportationsagricoles liées à des achats de blé de l'Algérie.
 
La compétitivité des entreprises françaises enquestion
 
Face à la détérioration continue du solde commercial, la ministre ducommerce extérieure Nicole Bricq a dit sur LCI vouloir agir "pouraméliorer notre compétitivité à l'export", et à plus long terme,"réduire la facture du commerce extérieur de manière à ce qu'elle soit à l'équilibrehors énergie". Pour ce faire, "il n'y a pas de solution miracle, maisil y a un travail sérieux qui est entamé autour du Premier ministre (Jean-MarcAyrault) pour réfléchir" au "problème de compétitivité" de laFrance, a-t-elle expliqué.
 
Alors que le gouvernement doit se voir remettre début novembre un rapport très attendu sur la compétitivité, qui pourraitprôner une hausse de la CSG pour faire baisser les cotisations patronales, MmeBricq appelle à "commencer par faire le bon diagnostic".
 
Concernant d'éventuels allègements de charges, "il faut aussi regarderà quel niveau" ils seraient faits, a dit Mme Bricq. Faut-il le faire"sur les bas salaires qui ne sont pas, en général, des emplois nondélocalisables, des emplois non concurrentiels" ou "sur les salairesqui apportent une valeur ajoutée importante et que l'on retrouve à l'exportdans la compétitivité mondiale ?", s'est-elle interrogée.
 
A propos d'un recours à la fiscalité écologique pour compenserune baisse de recettes liée à une éventuelle baisse des cotisations patronales,Mme Bricq juge qu'il supposerait "un accord européen" et que"nous en sommes encore loin". L'Expansion.com
 

0 commentaires pour Le déficit commercial se creuse malgré un bond des exportations:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint