Auto-entrepreneur, devez-vous payer la CFE?
 Cabinet de Recouvrement PARIS/DAKAR - Impayés au Sénégal et en France
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Fourni par FeedBurner


Articles récents

rachat de credits
regroupement de credits
signification
pensions alimentaires
decision de justice; execution forcee

Catégories

Acte d'huissier de justice
Actualités économiques
Actualités juridiques
Artisans
auto entrepreneur
AVOCAT
Bail
Bail commercial
Bailleurs Locataires
CAF
CHARGES
chèques impayés
Chèques sans provision
CREDIT
Departements et Régions
Détective privé
economie
Entreprises
ETRANGER
EUROPE
EXPULSION
EXPULSIONS
FAMILLE
Fiscalité
GOUVERNEMENT
HUISSIERS DE JUSTICE
IMMOBILIERS
INSEE
JURIDIQUE
LIENS SUR UN SITE
LOYERS
PRESSE
rachat de credit
rachat de crédit
RACHAT DE CREDITS
RECOUVREMENT
Recouvrement de créances
recouvrement de loyers
Recouvrir les impayés
Recouvrir les impayés : un métier pas banal
SANTE
societes de recouvrement
Stage
surendettement
SYNDIC

Archives

février 2017
juin 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
mai 2014
janvier 2014
octobre 2013
septembre 2013
juillet 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012
juillet 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012
décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
août 2011
juillet 2011
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
janvier 2011
décembre 2010
novembre 2010
octobre 2010

fourni par

eurocontentieux

Auto-entrepreneur, devez-vous payer la CFE?

INFOGRAPHIE: Auto-entrepreneur, devez-vous payer la CFE?

Les auto-entrepreneurs reçoivent en ce moment même leurs demandes de paiement de cotisation foncière des entreprises. Le 7 novembre dernier, le gouvernement annonçait une exonération pour certains d'entre eux. Mais alors, qui doit payer?

Ces dernières années, la cotisation foncière des entreprises a fait l'objet de plusieurs réformes. Le gouvernement avait revu dans le cadre du PLF 2014 le barème de l'assiette minimale de CFE. Il a aussi limité à un an l'exonération totale dont bénéficiaient jusqu'alors les auto-entrepreneurs.
Ces changements ont profondément inquiété les principaux intéressés. Les Poussins (défenseurs du régime) réclament depuis des mois un changement de calcul de la taxe. Pour eux, la cotisation foncière des entreprises est trop lourde et injuste.


Le 7 novembre 2014, Michel Sapin et Christian Eckert ont annoncé une exonération de CFE au bénéfice des auto-entrepreneurs n'ayant pas réalisé de chiffre d'affaires en 2012 et 2013. Un geste qui profitera cette année à 110 000 entrepreneurs, pour un coût de 16 millions d'euros.
Insuffisant pour calmer les ardeurs des Poussins. Ils ont bien été soutenus - une fois de plus - par le député Laurent Grandguillaume (PS). Ce dernier a en effet déposé un amendement dans le cadre du PLF 2015 en vue d'instaurer un taux forfaitaire à la CFE, de 0,03%. Reste que Valérie Rabaud, rapporteure générale de la commission des finances à l'Assemblée, et Christian Eckert, secrétaire d'État au Budget, ont tout deux rejeté cette requête. Ils ont évoqué au cours des débats parlementaires un taux trop faible, qui rendrait la CFE symbolique. Mais encore, ils estiment avoir suffisamment pris en compte les différentes situations, avec le barème présenté l'an dernier.
Toutes ces considérations génèrent un certain flou pour les auto-entrepreneurs. L'Entreprise a donc recensé tous les cas générant, ou non, l'obligation de s'acquitter de la cotisation foncière des entreprises.


Par LEXPRESS.fr, publié le 17/11/2014 à 12:34



0 commentaires pour Auto-entrepreneur, devez-vous payer la CFE?:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint