expulsés de leur maison en location pour cause de grosse facture impayée
 Cabinet de Recouvrement PARIS/DAKAR - Impayés au Sénégal et en France
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Fourni par FeedBurner


Articles récents

rachat de credits
regroupement de credits
signification
pensions alimentaires
decision de justice; execution forcee

Catégories

Acte d'huissier de justice
Actualités économiques
Actualités juridiques
Artisans
auto entrepreneur
AVOCAT
Bail
Bail commercial
Bailleurs Locataires
CAF
CHARGES
chèques impayés
Chèques sans provision
CREDIT
Departements et Régions
Détective privé
economie
Entreprises
ETRANGER
EUROPE
EXPULSION
EXPULSIONS
FAMILLE
Fiscalité
GOUVERNEMENT
HUISSIERS DE JUSTICE
IMMOBILIERS
INSEE
JURIDIQUE
LIENS SUR UN SITE
LOYERS
PRESSE
rachat de credit
rachat de crédit
RACHAT DE CREDITS
RECOUVREMENT
Recouvrement de créances
recouvrement de loyers
Recouvrir les impayés
Recouvrir les impayés : un métier pas banal
SANTE
societes de recouvrement
Stage
surendettement
SYNDIC

Archives

février 2017
juin 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
mai 2014
janvier 2014
octobre 2013
septembre 2013
juillet 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012
juillet 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012
décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
août 2011
juillet 2011
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
janvier 2011
décembre 2010
novembre 2010
octobre 2010

fourni par

eurocontentieux

expulsés de leur maison en location pour cause de grosse facture impayée


Courchelettes : expulsés de leur maison en location pour cause de grosse facture impayée



Leurs affaires sont entreposées dans un garde-meuble à Orchies. Loin de leur vie à Courchelettes. Le 8 avril, la famille Goulois a été expulsée de la maison que lui louait le bailleur social Partenord Habitat depuis 1992.

 

God Save Christophe Goulois. Depuis lundi soir, le Courchelettois campe sur un carré de pelouse publique avec vue sur la mairie. Faute de mieux. Le 8 avril, Christophe, sa femme Catherine, par ailleurs conseillère municipale à Courchelettes et leur fille de 18 ans ont été expulsés de la maison qu’ils louent au bailleur social Partenord depuis 1992. Manu militari. « On n’a même pas eu le temps de sortir le linge de la machine à laver », dit, la larme à l’œil, Christophe Goulois. Lundi soir, l’expulsé est entré en résistance. Il dort à la belle étoile et a pris la décision de cesser de s’alimenter. Pour remettre un toit sur la tête de sa petite famille avant le mariage du fils prévu « dans quinze jours ». Quitte à mettre sa vie en danger. « J’ai eu un accident du travail il y a dix ans. J’ai des électrodes dans la colonne vertébrale, un Pacemaker, je fais du diabète… »

« Ils ont trop tiré sur la corde ; on a fait le maximum. » Nadia Pirone, directrice de territoire Douaisis Pévèle à Partenord Habitat, dresse les comptes : « Leur dette est de 9 400 €. En juin dernier, on a récupéré 13 000 €. Depuis 1992 qu’ils sont chez nous, ils ont toujours eu des dettes. Ils nous mènent en bateau depuis des mois. Dans leur tête, l’expulsion ne devait pas se faire. Avec un loyer de 760 €, même avec l’allocation personnalisée au logement (APL), ils ne pouvaient pas s’en sortir. » Des expulsions avec concours de la force publique, Nadia Pirone n’en recense que deux, celle-ci et une autre à Douai, en huit ans à son poste. « En règle générale, on arrive toujours à trouver des solutions. Nous avons même été jusqu’à leur proposer un relogement aux Épis à Sin-le-Noble qu’ils ont refusé. » Un refus motivé par le fait que le couple a deux chiens incapables de vivre en appartement. « Avec 377 € d’APL, nous pourrions avoir une petite maison avec un jardin », objecte Catherine Goulois. À condition de convaincre un bailleur social de les loger.


0 commentaires pour expulsés de leur maison en location pour cause de grosse facture impayée :

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint